Flash Infos

Publié le 06/04/2018

Montauban retenue parmi les premiers dossiers du plan «Action Cœur de Ville »

Le 27 mars dernier, le Ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard a annoncé la liste des 222 villes retenues dans le cadre du plan national « Action coeur de ville ». Montauban, ville de rayonnement régional, placée au centre de son bassin de vie, est logiquement retenue dès 2018 grâce à un projet déjà­abouti pour le centre-ville, impulsé par la municipalité.­L’ingénierie et la gouvernance sont en effet d'ores et déjà opérationnelles pour une mise en oeuvre dès cette année.


Le plan « Action coeur de ville » répond à une double ambition : améliorer les conditions de vie des habitants des villes moyennes et conforter leur rôle de moteur de développement du territoire. Si un coeur de ville moyenne se porte bien, c’est l’ensemble du bassin de vie, y compris dans sa composante rurale, qui en bénéficie.
Habitat, commerce, création d’emplois, transports et mobilité, offre éducative, culturelle et sportive, qualité des sites d’enseignement, développement des usages des outils numériques… : le plan « Action coeur de ville » permettra à la Ville de Montauban de poursuivre ses actions dans tous les domaines qui font la vitalité de son centre.
La redynamisation des centres des villes retenues va bénéficier d’un financement global de plus de cinq milliards d’euros mobilisés sur cinq ans. Les partenaires de la Ville, Etat, Caisse des dépôts, Action logement et Agence nationale de l’habitat sont prêts à délivrer des financements conséquents au service des projets de la commune.


La vitalité du centre-ville de Montauban est un enjeu dont s’était naturellement saisie la commune. Ces financements permettront donc de poursuivre les actions engagées par la municipalité pour proposer une offre attractive en termes d’habitat en centre-ville, dans le prolongement de la mise en oeuvre du Permis de louer, des aides à la requalification de l’habitat grâce aux aides à la pierre, des campagnes d’aides au ravalement de façades ou encore des Opération de Restauration Immobilière.

Ces financements viendront aussi appuyer la politique municipale de développement économique et commercial, du soutien actif à l’association des commerçants du centre-ville (Albacentre, ex ODAC) et du déploiement d’une stratégie commerciale affinée suite à l’audit commandé récemment par la Ville.
La plan d’action contribuera également au développement de l’accessibilité, de la mobilité et des connexions qui passeront notamment par la poursuite du raccordement des logements et commerces à la fibre optique (à ce jour totalement déployée sur le territoire de Montauban), de la prise en compte des déplacements doux et de l’accessibilité PMR dans les projets de réfection de voirie et d’aménagements urbains.
Ces financements nouveaux permettront à la Ville de continuer à mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine, comme elle le fait depuis de nombreuses années, à l’image du projet de « petit Central park » du coeur de Ville, de métamorphose du musée Ingres ou des requalifications prochaines de la place nationale et du pont Vieux, mais aussi, et plus généralement du soin apporté à l’entretien de son patrimoine historique exceptionnel.


Enfin, le plan national appuiera les actions de la commune qui cherche déjà concrètement à favoriser l’accès de tous aux équipements et services publics depuis de nombreuses années, en développant l’accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées, en implantant des équipements structurants tels Ingréo et la Mémo, ou en créant des espaces publics accessibles comme ce fut le cas de l’Esplanades des Fontaines, par exemple.


Ces axes de travail intégrés au plan « Action coeur de Ville » montrent la pertinence des politiques engagées par la Ville de Montauban ces dernières années.­

­

Les autres articles

Flash info

Web TV

Publié le 26/04/2018

Mini-raid 2018

Mini-raid 2018
Toutes les vidéos

Journal Ma ville

Le dernier numéro de ma ville
est sorti!

Tous les numéros