Accueil > Services municipaux > Eaux > Comment maîtriser votre consommation d'eau

 

 
COMMENT MAITRISER VOTRE CONSOMMATION D’EAU ?
 
Connaître la répartition de l’eau consommée chez soi
Premier enseignement, dans un foyer classique, l’alimentation et la boisson ne représentent que 7 % du volume total de l’eau prélevée ! Les 93 % restants sont utilisés pour l’hygiène corporelle, les sanitaires et les tâches ménagères.
Les pratiques les plus « gourmandes en eau » sont :
-          le bain (entre 100 et 150 litres),
-          le lavage du linge en machine (entre 40 et 100 litres selon le modèle et l’âge du lave-linge) ;
-          le lavage de la vaisselle (entre 20 et 80 litres en machine, jusqu’à 100 litres à la main).
-          Arrosage des pelouses (17 litres par m2)
-          Lavage d’une voiture environ (200 litres)
 
Les autres pratiques :
-          Toilette au lavabo (5 à 15 litres)
-          Chasse d’eau (6 à 12 litres)
-          Lave-linge (40 à 70 litres)
-          Douche (60 à 80 litres)
-           Boisson (1.5 litres par jour)
-          Eau pour la cuisine (5 à 8 litres par jour )
Consommer durable
Il faut veiller à ne pas gaspiller l’eau jour après jour et à adopter des habitudes de consommation responsable.
 Adopter quelques gestes simples suffit généralement :
-          Pour la toilette, préférez la douche au bain ;
-           Ne laissez pas couler l’eau en vous lavant les dents ou lorsque vous vous savonnez les mains ;
-          Evitez de laisser couler l’eau en permanence lorsque vous rincez votre vaisselle ;
-          Pour le linge, faites plutôt une machine «pleine» que plusieurs en «demi-charge» ;
-          Coupez le robinet d’alimentation générale si vous vous absentez plus de 3 jours ;
-          Sensibilisez toute la famille, et en particulier les enfants, sur l’importance de l’eau et la nécessité de contrôler sa consommation.
-          Utilisez un seau d’eau pour rincer la voiture plutôt qu’un tuyau d’arrosage ;
-          Utilisez des robinets «économes». Les robinets mitigeurs pourvus d’une seule manette, permettent d’ouvrir ou de fermer l’eau en réglant simultanément le débit et la température. Plus besoin ainsi de faire couler l’eau à flots avant de parvenir à la température idéale ;
-          Réglez la pression si elle est trop forte : vous pouvez utiliser des régulateurs de débit au bout du robinet ou du flexible de douche afin d’en limiter l’ouverture ;
-          Choisissez des équipements électroménagers peu gourmands. Soyez attentifs aux indications de consommation. Avant d’acheter un appareil électroménager, consultez l’étiquette «énergie». Vous pourrez ainsi comparer la consommation d’eau de chaque appareil pour effectuer le meilleur choix.
-          Remplacez vos anciennes chasses d’eau : les modèles actuels ne consomment que 10 litres d’eau en moyenne ;
-          Dans le jardin, privilégiez les systèmes au goutte-à-goutte.
Prenez soin de vos installations
Que vous soyez en appartement ou en pavillon, l’eau arrive dans votre habitation par un seul tuyau, qui passe par votre compteur d’eau avant d’être séparé en deux. Le tuyau principal va aller de pièces en pièces pour alimenter les robinets, les pommes de douche, les WC… Le second va passer dans un chauffe-eau ou un ballon d’eau chaude (pour chauffer l’eau des robinets) et une chaudière (pour chauffer l’eau qui circule dans les radiateurs, si votre habitation est équipée d’un chauffage central).
Hormis l’eau des radiateurs qui circule en circuit fermé, l’eau qui sort des robinets et des WC est évacuée, une fois utilisée par un second système de tuyaux (généralement en PVC) qui rejoignent ensuite le tout-à-l’égout (dans la rue, sous la route ou le trottoir). Cet ensemble constitue le circuit de distribution d’eau de votre domicile.
Un entretien régulier de votre installation (remplacement des joints, nettoyage des résistances, détartrage, etc.) vous garantira un meilleur rendement énergétique et vous permettra aussi d’éviter bien des problèmes. Prévoyez également des trappes d’accès aux canalisations pour éviter de trop lourds travaux en cas de réparation.
ATTENTION aux fuites ! Les fuites : première source de gaspillage
Les fuites peuvent avoir des origines différentes. Elles peuvent concerner le circuit d’alimentation d’eau « entrant » (du compteur jusqu’aux robinets) mais aussi le système d’évacuation (WC, lavabo, évier, douche, baignoire, machines à laver, etc.).
La plupart du temps, il s’agit d’un simple joint. Si la fuite dépasse vos compétences de bricoleur, faites appel à un plombier. Gardez précieusement le plan des réseaux d’eau de votre habitation peut faciliter et accélérer son intervention.
Ayez aussi le réflexe de couper le robinet d’alimentation générale en cas d’absence prolongée et n’oubliez pas qu’en cas de dégât des eaux, vous disposez de 5 jours seulement pour faire parvenir la déclaration de sinistre à votre assureur.
>> Faire la chasse aux fuites
On n'a pas toujours conscience des répercussions d'une fuite d'eau sur sa facture, il convient d'être vigilant. Voici comment détecter une fuite et quelques chiffres pour vous faire une idée.

>> Détection de fuite
Les fuites d'eau ne sont pas toujours visibles.
·         Pour les déceler:

Si votre logement est équipé d'un compteur, le meilleur moyen est de relever l'index du compteur avant d'aller vous coucher :
·         Au réveil, avant d'avoir fait couler l'eau, contrôlez à nouveau l'index. S'il a changé, il y a un risque qu'il y ait une fuite dans votre installation.
Vérifiez alors les robinets, la chasse d'eau, le ballon d'eau chaude...
Cela peut être juste un joint usé ou un écrou mal serré.
Si votre logement n'est pas muni de compteur, faites vérifier une fois par an votre installation.

Une fuite de chasse d'eau peut être détectée en appliquant une feuille de papier hygiénique sur la paroi de la cuvette...
Si vous constatez une fuite chez vous ou à l'intérieur de votre immeuble après compteur, faites appel à votre plombier ...
>> Combien peuvent vous coûter les fuites d'eau sur une année ?
Les fuites  peuvent avoir des conséquences importantes sur votre facture. Voici à titre indicatif, les gaspillages occasionnés par les fuites les plus fréquentes :
-          une goutte à goutte au robinet vous fait perdre jusqu’à 50 000 litres d’eau par an soit 158 € TTC.
-          un mince filet d’eau du robinet vous fait perdre jusqu’à 130 000 litres d’eau par an soit 410 € TTC.
-          une fuite de la chasse d’eau vous fait perdre jusqu’à 220 000 litres d’eau par an soit 695 € TTC.
Un robinet qui goutte
Un robinet qui fuit goutte à goutte pendant une journée, c'est 120 litres d'eau perdus. Une chasse d'eau qui fuit pendant une journée, c'est 600 litres de perdus !
Quand un robinet goutte, la fuite provient du clapet du robinet qui finit par s'user au fil des années et des manipulations. Il faut donc le changer.
C'est une rondelle de caoutchouc, située au-dessus du corps du robinet et sous la poignée de commande.
Une fuite sous la poignée du robinet
Cette fuite ne se manifeste que lorsque le robinet est ouvert. La plupart du temps, il suffit de resserrer l'écrou situé le plus haut sur la poignée (écrou du presse-étoupe).
Si la fuite persiste, c'est le joint du presse-étoupe qu'il faut changer.
Une chasse d’eau qui fuit
La plupart du temps, cette fuite se manifeste au niveau du joint d'étanchéité, entre cuvette et réservoir.
Un tuyau qui suinte
Décapez le tuyau pour bien localiser la fuite.
Colmatez cette fuite en utilisant soit du ruban autovulcanisant (tuyau métallique), soit un morceau de caoutchouc (type chambre à air) maintenu par deux colliers de serrage (tuyau plastique).
 
 

 

Flash info

Web TV

Publié le 24/04/2017

Mini-raid 2017

Mini-raid 2017
Toutes les vidéos

Journal Ma ville

Le dernier numéro de ma ville
est sorti!

Tous les numéros